Double Halal

« Arrêtez-vous là et attendez-moi !
– Pas de problèmes, c’est vous le boss ! Moi, vous savez du moment que le compteur tourne…»
Il sort rapidement du taxi jaune, se dirige vers la cabane à hot-dog. Le vendeur lui jette un coup d’œil, mais ne semble pas surpris. Le passager du taxi fait une série de gestes rapide de la main, le type sourit et prépare le hot-dog.
« Quelle sauce ? Demande le vendeur. Ketchup, ça vous ira ?
– Si il est halal, ça m’ira… » Le type éclate de rire en lui tendant le morceau de pain et la saucisse.
– Le halal, c’est celui dans le flacon de gauche. » Il pousse le bouton, asperge le hodog de sauce rouge, paie en laissant un généreux pourboire et retourne vers le taxi.
« Boss, c’est fou comme il vous ressemble le vendeur ! C’est votre frère jumeau ?
– Ramenez-moi à l’hôtel.
– Vous êtes un client comme je les aime boss, traverser une partie de New-York juste pour un hot-dog halal… Il est bon au moins ? » Le passager ne répond pas. Ce chauffeur pose beaucoup trop de questions, il va devoir régler ce problème rapidement.

Jim est réveillé par la sonnerie du téléphone.
« Patron, nous vous attendons sur la Lafayette Street, agression à l’arme blanche… Y’a une surprise pour vous. » Le flic raccroche. Vingt minutes plus tard, il est sur place. Les gyrophares éclairent le taxi, le corps du chauffeur n’a pas été déplacé. En le découvrant, Jim a un mouvement de surprise.
– Alors patron, ça fait quoi d’enquêter sur le meurtre de son sosie ? » Il hausse les épaules, ouvre la porte du taxi : sur le siège arrière, des tâches…
– C’est pas du sang, mais du ketchup, le meurtrier devait avoir la dalle. » Le flic regarde sous le siège et trouve une serviette froissée, avec dessus l’adresse de la cabane à hot-dog.

« C’est tout ? Ca se finit comme ça ? lui demande Gregory. Yann hausse les épaules.
– Je ne sais pas quoi faire avec cette photo… Elle n’a pas choisi un sujet simple… Y’a juste cette histoire de sosies, mais j’ai beau la retourner dans tous les sens, je ne sais pas quoi en faire…
– Mais pourquoi tu ne continues pas ton truc là.. Tu sais le machin avec le type qui part dans l’espace.. Zut, je ne me souviens plus, fais voir ton site. Il laisse le clavier de l’ordinateur à Greg. Yann repense à cette histoire de sosie. Il pourrait prolonger l’histoire, faire apparaître d’autres jumeaux, une armée de types semblables au flic et au passager du taxi. Mais ça n’aurait aucun sens, ça ne mènerait nulle part.
– T’en as fait quoi de tes histoires ? Tu t’es fait pirater ton site ? Yann se connecte en tant qu’administrateur : il ne trouve plus une trace de ses participations à l’atelier d’écriture… Il sait qu’il a une copie de chaque texte dans ses documents… mais il est incapable de se souvenir où il les a rangés…
La sonnerie de la porte d’entrée retentit. Yann descend les escaliers, tout en essayant de se souvenir du contenu de ses textes… Il ouvre la porte. En face de lui, un homme grimace… et prononce péniblement un « aidez-moi… » avant de s’évanouir, Yann le retient in extremis avant qu’il ne tombe. Gregory descend l’escalier et trouve Yann tenant dans ses bras une copie exacte de Yann, la chemise couverte de sang.
« Boss, nous arrivons un peu tard, le paquet est arrivé à destination… »
Confortablement assis dans le taxi, Gregory Goldson ne répond pas, il déguste son hot-dog halal et observe, un peu amusé, son sosie qui essaie d’aider les deux Yann.

Photo © Kot
Texte © Nimentrix

Ce texte est ma 17 ème participation (solo) à l’atelier d’écriture de Bricabook : chaque semaine Leiloona met en ligne une photo le mardi, et vous avez jusqu’au dimanche suivant pour vous laisser inspirer et rédiger un texte. Vous pouvez consulter (et commenter) les autres textes participant à l’atelier sur le site Bricabook.

N’hésitez pas à commenter le texte ci-dessous et à la partager s’il vous a plu 🙂

Vous pouvez aussi lire mes autres participations à l’atelier.

Publicités

Auteur : nimentrix

Explorateur d'imaginaires. Accro aux séries, la BD, la science-fiction, le fantastique, les comics et plein d'autres choses... Ecrit, un peu, beaucoup, passionnément, aussi ;-)

23 réflexions sur « Double Halal »

  1. Euuuuuuuh aaaaaaaaaaaaaaaaaah !!! Attends, c’est pire que la galerie des glaces ton texte ! Qui est qui, d’ailleurs qui suis-je vraiment ? Je ne sais même plus si c’est moi qui initie cet atelier d’écriture ou bien mon sosie (qui me serait parfois utile … *privte joke inside*)

    Bon, c’est à la fois une histoire dans la tête de Yann, mais aussi dans la réalité, et il al retourne dans tous les sens (ahum), mais ne sait pas quoi faire … bien … espérons que son sosie lui en dise plus. Mais s’il a un sosie, ça voudrait dire que …

    Bon, mes sosies et moi-même allons nous pencher sur cette histoire … belle mise en abyme, joli traitement. Encore une fois tu nous fais perdre la tête. 😀

    1. Le texte est un petit teasing de la saison 2… Pour savoir si c’est toi ou ton sosie… faudra peut-être attendre un prochain texte… (Private Joke : un sosie ? Totalement impossible, vous êtes unique…)

  2. Waou! je sens mon cerveau qui commence à bouillir,le temps de trouver une bassine d’eau froide et un cachet d’aspirine et je reviens m’y remettre,promis….

  3. Il manque les majuscules à certains mots😬😬😬
    Mais sinon, tous les personnages se mélangent agréablement, qui est qui ? Je ne le sais pas encore mais j’ai hâte de savoir la suite … si tu arrives à te mettre d’accord avec ton sosie !

    1. Merci pour ton commentaire, Manue. Zut, tu veux dire que j’ai « oublié » les majuscules ? 😉 Concernant la suite, en fait le sosie numéro 1 n’est pas d’accord avec le sosie numéro 2, qui lui même voulait en discuter avec le 3 qui fait la tête parce qu’il n’apparaît pas dans le texte 😉

  4. Bon ça va mieux….J’adore l’idée des sosies mixée à la Galerie des glaces et aux poupées gigognes dans un emboitement sans fin…Mais c’est vrai que les meilleures choses ont une fin(ou pas!) et qu’il y a un moment où la démultiplication ne deviendrait plus perceptible à nos humbles sens humains…Et forcément il faut atterrir avant de nous avoir totalement perdus.C’est tout un art que tu pratiques avec une grande virtuosité,mais là j’avoue que j’ai bien cru que le funambule allait louper son fil!!!!Et puis non….Mais il faut bien avoir suivi avant sinon c’est chaud.

  5. C’est super ! J’adore cette folie où tu mènes le lecteur à douter de lui-même. Bravo. Je ne te connais pas, mais je m’habitue de plus en plus à lire du Nimentrix dans le texte…

  6. krouik krouik krouik! Le cerveau tourne mais ton écriture… t’as un style qui pose une ambiance en quelques mots et waouh on est dedans, on est paumés, mais on est dedans et après tout peu importe où on va, ni même si on sait où on va, tant que le cadre est beau!

    1. Bonsoir Val, merci pour ton commentaire 🙂
      C’est pas une histoire, juste une « bande annonce » pour annoncer la saison 2.
      Plus vraiment assez de temps pour « développer » mes idées en format long.

  7. Ahah, quand la fiction se mélange à la réalité… Je me suis laissée entraîner dans cette histoire, dans ce dynamisme, dans cette « incompréhension ». J’apprécie chaque fois un peu plus ton écriture en tout cas 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s