X-Flûûtelott – Livre III – Episode 40 et demi

Fan fiction hommage à deux séries cultes..

Publicités

Séquence 1 : INT- CHÂTEAU – JOUR
Les chevaliers sont réunis autour de la table ronde.

Père Blaise
Bon, c’est quoi l’ordre du jour ?

Tous les chevaliers se tournent vers Perceval.

Père Blaise
Ah non, pas lui !
Après les clous de la Sainte Croix, qu’est-ce qu’il va encore avoir paumé ?

Perceval
Ben justement, j’ai revu la vieille de  la dernière fois, celle des clous rouillés.
Elle m’a dit : « J’ai un tuyau pour vous ».

Gauvain
Un tuyau ? Mais c’est pas un tuyau qu’on cherche c’est une coupe !

Arthur
Ça, on en est pas sûr…
D’après la Dame du Lac, il se pourrait que ce soit une corne d’abondance…

Gauvain
D’après la Dame de quoi ?

Arthur
La Dame du.. laissez tomber.
Perceval, elle vous a indiqué où le trouver, ce tuyau ?
Je vais vous accompagner,  ça nous évitera bien des conner… des soucis.

Générique avec une célèbre musique.
Générique avec une célèbre musique.

Séquence 2 : INT- RUINES – JOUR

Perceval
Par ici, Sire !

Arthur arrive, couvert de poussières, avec des toiles d’araignées dans les cheveux.

Arthur
Putain, mais c’est dégueulasse cet endroit, y’a des toiles d’araignées partout !
Perceval, comment se fait-il que vous n’ayez pas la moindre toile sur vous ?

Perceval
C’est la vieille, elle m’a lancé un sort.
Elle m’a dit que ça éloigne les toiles d’araignées et que ça permet aussi de trouver le tuyau.
C’est cool comme sort, ça va plus vite pour faire le ménage…
Y’a beaucoup d’araignées chez moi….

Arthur
Ca, côté araignées au plafond vous êtes un spécialiste…

Perceval
Ah non, je ne fais pas le ménage au plafond chez moi.
Rapport au plafond qui est trop haut… et la chaise qui est trop basse.
Ah, il semblerait que j’ai trouvé le tuyau, Sire.

Perceval pointe du doigt un coffre ouvert où repose un objet.

Arthur
Mais c’est pas un tuyau , c’est une flûte…
Elle est sacrément bizarre, elle est pleine de trous…

Perceval
Ben c’est normal, Sire…
Même moi je sais qu’une flûte c’est un tuyau avec des trous.

Arthur
Oui mais là y’en a beaucoup trop…
Faut un sacré nombre de doigts pour jouer de cette flûte, elle a soixante-neuf trous !

Perceval
Soixante-neuf ? Ca me fait penser à la femme de Caradoc !

Arthur
Hein ?

Perceval
Ben oui, elle est né en 69, enfin en 469, vous ne saviez pas ?
Sire, faut qu’on se grouille, la nuit est en train de tomber.
Et puis y’a encore ces deux zigottos qui me suivent depuis que j’ai vu la vieille.

Arthur
Qui ça ?

Perceval
Un homme et une femme, ils sont sapés tout bizarre…
Merde ! Ils viennent de rentrer dans les ruines, barrons nous !

Séquence 3 : INT- RUINES – NUIT
Un homme et une femme arrivent : elle pointe une lampe torche, lui un revolver.

Fox Mulder
FBI ! Donnez moi cette flûte !

Arthur
Mais qu’est-ce que vous foutez Perveval ?
Mais rendez-moi cette flûte ! C’est peut-être le Graal !
Mais ne la lui donnez pas,  arbruti !
Et pourquoi ces deux-là n’ont pas de toiles d’araignées dans les cheveux ?
Merde, je suis un roi, pas un plumeau !

Fox Mulder
Scully ! Après 10 saisons nous l’avons enfin trouvé !
La vérité n’est pas ailleurs, elle est ici !

Fox Mulder porte la flûte à ses lèvres et joue les première note du générique de X-Files.
Au dessus d’eux ,  le plafond s’entrouve et laisse apparaître la pleine lune…
A moins que cela ne soit la lumière éblouissante d’un vaisseau spatial…
La lumière tourne au bleu et une force invisible arrache la flûte des mains de Mulder.
L’instrument s’élève lentement vers le vaisseau.
Et Perceval aussi…
Et Mulder, bien évidemment…

Dana Scully
Mulder !!!

Fox Mulder
Scully !!!

Arthur
Perceval !!!

Perceval
Il est un peu trop efficace le sort de la vieille, je me barre avec la flûte…
Sire, c’est marrant, cet engin lumineux en forme d’endives..
Sire, je vous ai déjà dit que j’avais rêvé que j’allais dans l’espace?

Un bruit métallique. La lumière disparait.

GENERIQUE DE FIN

Texte © Nimentrix
Kaamelot © Alexandre Astier
X-Files © Fox

Ce texte fan-fiction (qui se déroule juste après l’épisode 40 du Livre III de Kaamelott et qui est la suite de La flûte à 69 trous)
N’hésitez pas à commenter et à partager si ce texte vous a plu :-).

Auteur : nimentrix

Explorateur d'imaginaires. Accro aux séries, la BD, la science-fiction, le fantastique, les comics et plein d'autres choses... Ecrit, un peu, beaucoup, passionnément, aussi ;-)

30 réflexions sur « X-Flûûtelott – Livre III – Episode 40 et demi »

  1. « Sire, c’est marrant, cet engin lumineux en forme d’endives.. » Tu m’as achevée à ce moment-là.
    J’étais bien plongée dans ton Kaamelott revisité et puis pouf je ne l’avais pas vu venir X-Files.

    C’est complètement déjanté mais j’adore !

  2. C’est vraiment excellent. Tes dialogues sont super. J’ai beaucoup ri. Tu es très fort ; tu maîtrises là l’absurdité dans le mélange des genres, l’humour anglais n’est pas loin. Ta flûte à 69 trous a de beaux jours devant elle… Continue pour notre plaisir. Bravo

    1. Tant mieux si tu as ri, @Claude, j’avais bien l’intention d’amener de la bonne humeur ce lundi 😉 J’ai quelques idées pour prolonger les aventures de cette flûte… A suivre… en fonction des photos 😉

  3. Excellent !!! Dieu merci je n’avais rien dans la bouche à recracher … Qu’est-ce que j’ai ri !!! Elle est divine la moquette chez toi ! J’adore !!!

  4. Ton texte m’a achevée, c’est après lui qu’est arrivée la migraine ophtalmique, aggravée par un fou rire qui m’a fait recracher mon doliprane…..Je t’adore dans ce genre de texte, j’ai repris un comprimé et j’use mes dernières forces à te dire que tu peux vraiment tout faire….Chapeau !!….J’aime bien le mot employé par Sabariscon :jubilatoire !!!!
    Mais je t’aime beaucoup aussi quand tu fais dans le plus sérieux….
    Je ne me souvenais pas que Perceval était aussi …..premier degré !!
    Je n’aime pas les endives c’est le seul truc qui me chiffone dans ton texte !
    Allez je ferme l’ordi, j’y vois plus rien !!!

  5. Bonsoir!

    Encore un texte bien ficelé avec juste ce qu’il faut de grain de folie :-).

    Je ne peux pas m’empêcher de me demander ce qui me ferait le plus rire pour une éventuelle suite: une scène savoureuse entre Perceval et ce pauvre Mulder qui ne connaît pas encore le phénomène avec lequel il se retrouve. Ou Scully et Arthur, qui pour le coup aurait enfin un compagnon de route avec un cerveau en bon état de marche :-)).
    Je te fais confiance!

    Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s