Prix BD Fnac 2017 : les finalistes

Les utilisateurs du site Fnac.com ont voté : il reste 6 bandes dessinées en compétition, une bien jolie sélection…

Publicités

Du 1er au 12 décembre 2016, les amateurs de bandes dessinées ont eu le plaisir de défendre leur BD préférée, en votant en ligne sur http://www.prixbdfnac.com parmi 10 titres coup de cœur sélectionnés par les libraires de la Fnac.

Après ce vote, six bandes dessinées restent en compétition : Lire la suite ->

Esperia

Il était une fois une fillette à qui l’on raconta l’histoire du Phénix…

« Bonjour… Il est joli, ton livre… »
La fillette s’était rapprochée timidement de l’homme. Il était assis près de la fontaine, au milieu de la place. Le livre que tenait l’homme était très étrange. À part le texte que la fillette ne savait pas encore déchiffrer, elle avait vu sur les pages des illustrations qui bougeaient, comme dans les dessins animés. Elle était particulièrement fascinée par une page, où un immense oiseau de feu survolait un jeune garçon assis au bord d’une rivière. Continuer à lire … « Esperia »

227 : je suis mort ce-jour là

La fin est le commencement…

Je suis mort un lundi.
Comme aujourd’hui, le jour où j’écris ce texte. Enfin, écrire est un grand mot, je ne suis plus capable d’écrire depuis bien longtemps. Je peux juste le dicter, l’inspirer au Créateur d’histoires.
Mais avant aujourd’hui, avant ma mort….
Lire la suite ->

Rouge Atlantide

Le bruit de l’eau. Telle une créature aquatique, elle émergea de l’eau avec l’élégance féline qui était sienne. Une panthère aquatique, pensa Noah en admirant le corps nu d’Eléonore Blacksteal.

Mars, la rouge.
Mars, planète désertique.
Mars, champ de bataille.

Confortablement installé sur le pont du voilier, admirant le coucher de soleil qui réchauffait doucement sa peau, Noah Mosès ne pouvait s’empêcher de sourire. Désormais, il fallait attendre le coucher de soleil pour que la planète se teinte de couleur ocre. Lire la suite ->

Trajectoire

Entrevoir la Lumière….

La Porte s’était ouverte devant elle, inondant son corps d’une lumière qui l’aveuglait, et qui révélait par transparence sa silhouette fine et délicate
Elle n’avait pas de nom, elle n’avait pas de souvenirs.

La Porte s’était ouverte devant elle, inondée de son regard intense, qui révélait par transparence la pureté éclatante de son âme.
Elle n’avait pas de passé, elle n’avait pas d’attaches.

Lire la suite ->

Blanche…

Ecrivain. Amour. Angoisses.

C’était un écrivain.

Un costaud, un malin.

Il écrivait depuis des années.

Quand Blanche, dans sa vie est entrée… Lire la suite ->

Fenêtre – Portail

Il poussa les volets et, comme chaque matin, elle était là, juste en face de sa fenêtre. Elle était très âgée et se protégeait du soleil avec un parapluie noir. Ses yeux étaient dissimulés derrière des lunettes de soleil mais il savait qu’elle le fixait. Elle portait sur ses épaules un très beau pashmina bleu. Dans sa main droite, elle tenait son destin, mais il ne le savait pas encore.

Lire la suite ->

Proies – Chasseur

Au moment où elle aperçoit les deux individus, l’adrénaline se déverse dans ses veines. Ils ressemblent bien à la description faite par ses amies à la fac. Ils parlent fort, beaucoup trop fort. Ils font dans la surenchère sonore, chacun voulant prouver à l’autre que c’est lui, le chef de la meute. La « conversation » tourne autour du foot et des bagnoles.

Lire la suite ->

Arrêt sur image

Je traversais le portail et je me retrouvais dans ce lieu que je connaissais tellement bien. J’aurais dû me douter qu’il me donnerait rendez-vous ici. Même s’il n’aimait pas la ville, je savais qu’il adorait cet endroit où il avait une vue privilégiée sur la capitale. Et puis, quand je lui avais appris que cette péniche avait appartenu à Arsène, et que je tenais l’information de Maurice Leblanc lui-même, il s’était empressé de l’acquérir…

Lire la suite ->

Brique à Book (Genèse, 3ème Partie)

C’était la première fois que je le rencontrais chez lui. J’avais quitté la ville grise et bruyante qu’il n’appréciait guère. Je m’approchais de ma destination : des prés à perte de vue et cet arbre gigantesque qui dominait la campagne environnante ne m’était pas inconnu. Je fus aussi surprise de le trouver sur le bord du chemin, il souriait et me fit signe de me garer.

Lire la suite ->

Genèse

« Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut,
et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. »

Cela n’avait pas de sens. je flottais dans les airs, au milieu de ces immeubles grisâtres qui semblaient avoir été abandonnés depuis des années. Je tournais lentement sur moi-même, tout en m’élevant progressivement dans le ciel. Lire la suite ->

Louve de Mer

Elle sortit entièrement nue de la salle de bain et s’approcha de la bain vitrée. De la chambre située au vint-deuxième étage de l’immeuble, la vue sur le port était impressionnante. Les immenses paquebot semblait être de simples jouets placés sur un plan d’eau dans un parc pour enfant. Lire la suite ->