Le maléfice enchanteur

Conte à dormir debout… de bois… dormant…

 « Et cela a commencé comment ?

– Comme un matin de printemps très ordinaire. Quand vous ouvrez les volets, que la lumière vient caresser votre corps nu, que les odeurs douces et sucrées vous donnent juste envie de vous allonger, de laisser les fenêtres ouvertes, de laisser les bruits printaniers prendre possession de la pièce, envahir votre tête, vous nourrir plus surement qu’un petit déjeuner. Lumière envahissant cette pièce sombre, la baignant dans une clarté irréelle, vous faisant oublier qui vous êtes. Lire la suite ->